Masque Barrière en tissu, KEZAKO ?

Voilà déjà quelques jours que nous sommes confinés à la maison. Si vous faites parti des gens qui comme moi continue à aller travailler et à prendre les transports en commun, restez avec moi cela peut être vous intéresser. Jusqu’ici les masques n’étaient pas recommandés lorsque nous n’avions pas de symptômes, mais au vu de l’évolution de ce virus, vous êtes de plus en plus nombreux à utiliser des masques dès que vous sortez de chez vous. Mais comment faire lorsque nous n’avons pas accès aux masques chirurgicaux ? Sur internet, les solutions fleurissent pas toujours adaptés et souvent farfelues, vous êtes peut être tombé à un moment sur le masque en tissu. Intéressent comme concept, mais comment choisir ? je prends quoi comme patron ? et le tissu ? Pas de panique, je vous en dis plus juste en dessous.

Concrètement un masque en tissu ça sert à quoi ?

Rappel: les masques en tissu ne remplacent ni un masque chirurgical ni un masque FFP2 mais permet de respirer et d’éviter les projections faute de mieux. C’est une protection supplémentaire aux gestes barrières. Il n’est pas destiné aux personnes infectées ou au contact de personnes infectées

C’est vrai qu’au départ j’étais super motivée, mais au fur et à mesure des jours et des commentaires j’ai vu ma motivation descendre en flèche. Les « ça sert à rien « , » il faut faire comme ci ou comme ça « ou avec  » du tissu en coton ou du tissu polaire ou du tissu comme çi mais pas ça « . On eu raison de moi. Chacun donne son avis et ça devient vraiment pénible, car au final personne ne sait quel tissu utiliser certain utilise même des filtres a café ou à aspirateur … j’ai envie de dire Non, mais Allo ! des filtres à aspirateur ça ne va pas bien dans vos têtes ??!! c’est encore pire de respirer là dedans !

Et puis le 27/03/2020, nous avons reçu le guide AFNOR S76-001( alors avec ça, ça met tout le monde d’accord) L’ Association française de normalisation ou AFNOR pour les intimes. C’est un guide d’exigences pour la fabrication de masque barrière. C’est un document de référence pour nous couturières qui naviguons entre les patrons du CHU de grenoble et autres recommandations.  Dans leur document, ils proposent deux types de masques le masque Canard ou le masque deux plis.

guide AFNOR masque à type de « Bec de canard » et masque « à plis »

Après réflexion je suis me suis lancée dans la création du masque en tissu deux plis car c’est à mon sens le plus pratique et le plus simple à réaliser avec du matériel que nous avons à la maison.

si vous voulez le guide AFNOR S76-001 c’est par ici

Quel tissu utiliser ?  

Je n’ai pas de réponse exacte à apporter, car les labos travaillent encore sur la bonne combinaison.  C’est que le combo double couche de tissu coton qui reste la meilleure idée, car il se lave à haute température, ne reste pas humide, et il ce trouve assez facilement maintenant que les vendeurs de tissu sont fermés. Ce qu’il ressort de l’AFNOR c’est du coton 120 fils (norme industrielle) mais concrètement nous on ne sais pas combien de fils il y a. Ce n’est noté que sur les draps lorsque les achètes.

Alors il faut choisir dans ses armoires un tissu qui répond à 3 critères :  un tissu 100% COTON, avec un Maillage Serré et une épaisseur moyenne

=> à la maison cela peut être des draps, des taies d’oreiller, une housse de couette.

SOS, je n’ai plus d’élastique !

Pour les élastiques, vous pouvez prendre des élastiques si vous avez (ça ce fait rare de nos jours) alors en alternative vous pouvez utiliser du biais ou du traphilo. Du quoi ? du TRAPHILO, mais si vous connaissez ce sont les énormes bobines avec lesquels nous pouvons faire des petites corbeilles C’est à mon sens le plus pratique, car vous pouvez en faire avec un vieux tee-shirt je vous ai mis une vidéo au cas ou) .

Traphilo

Le principal à retenir c’est que tout doit pouvoir passer en machine à une température minimum de 60 degrés.

Je vous ai fait un petit tuto pour vous aider dans la réalisation des masques

Un masque comment ça s’utilise ?

Selon le guide AFNOR et l’OMS (organisation mondiale de la santé) je vous propose un récapitulatif .

  • Pour commencer, avant de mettre un masque, il faut se laver les mains avec de l’eau et au savon ou une solution hydroalcoolique. (Toujours préférer le point d’eau si vous en avez à proximité parole d’infirmière! )
  • Positionner le masque de façon à recouvrir le nez et la bouche. Essayer de l’ajuster au mieux sur votre visage.
  • Lorsque l’on porte un masque, éviter de le toucher ! C’est dur oui ! mais chaque fois que l’on touche un masque usagé il faut de nouveau, se laver les mains comme nous avons vu ci-dessus.
  • Lorsque le masque est humide, il faut le remplacer par un nouveau masque. Attention, il ne faut pas réutiliser des masques à usage unique. Le masque barrière doit être lavé (pour les masques en tissu OU jeté si c’est un masque à usage unique) chaque fois qu’il est souillé, mouillé ou mal positionné sur le visage.
  • Il ne faut pas le mettre en position d’attente sur le front ou sur le menton pendant et après utilisation.
  • Et enfin pour retirer le masque: l’enlever par derrière (ne pas toucher le devant du masque);  se laver les mains avec une solution hydroalcoolique ou à l’eau et au savon.
  • Durée de port du masque 4heures maximum

Un masque comment ça s’entretien ?

Pour conclure, nous parlerons de l’entretien des masques, AFNOR recommande :

  • Il faut laver le masque avec un cycle complet de lavage (c’est à dire minimum 30 minutes) à une température de 60 degrés.
  • Il est recommandé un séchage complet du masque dans un délai inférieur à 2 heures après sortie de lavage. Pour cela, vous pouvez utiliser un sèche linge mais attention à bien nettoyer le filtre.
Masque à plis AFNOR

N’hésitez pas à nous montrer vos masques en tissu avec le #couz_it_yourself sur instagram ou sur notre page facebook.  à quoi ressemble vos masques.

Vous pouvez aussi transférer le tutoriel à vos proches, même si elles n’ont pas de machine à coudre, cela peut aussi ce faire à la main.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.